Partagez

Les chiffres de 2013 récemment publiés par le BLS (Bureau of Labor Statistics) nous ont réservé quelques perles, quelques trop tristes vérités qui nous rappellent à quel point les Etats-Unis vont de plus en plus mal.

 

Comme une réponse indirecte à ceux qui refusent d’analyser en profondeur les chiffres officiels du chômage US, dont la véracité a déjà été rudement mise à l’épreuve, cette étude laisse transparaître un point majeur qui montre à quel point les familles américaines vivent leurs heures les plus sombres :

Dans 20 % des familles américaines, personne ne travaille.

En effet, sur les 80,445 millions de familles, 16,127 d’entre elles connaissent le « chômage total ». Il est donc assez facile d’expliquer pourquoi 1 américain sur 5 se nourrit grâce aux aides alimentaires de l’Etat.

C’est également le cas dans 12% des familles avec enfants, de quoi préparer un avenir serein pour les bambins, même si ici les chiffres n’ont que peu évolué (même baissé sur la dernière année).

Autre phénomène mis en avant depuis plusieurs mois sur le site, les familles se précarisent.

Ainsi, dans les familles où un des membres connaît déjà le chômage, on observe une baisse sur l’année de 10% du nombre de membre travaillant à temps plein.

N.B : Une famille, selon le BLS, est un groupe de 2 personnes ou plus liées par la naissance, l’adoption ou le mariage.

 

Lilian DELFAU – News360x

Pour que News360x, journal indépendant et gratuit, puisse vivre et continuer à vous offrir toujours plus de contenu de qualité, vous pouvez nous soutenir en faisant un don sécurisé via paypal. Plus d’informations

3 Commentaires

Laisser un commentaire