Partagez

Le 2 décembre à Bruxelles, les ministres des affaires étrangères des pays membres de l’OTAN ont approuvé un plan de création de forces de réaction rapide et de présence militaire permanente près des frontières russes. Mais la classe politique européenne n’est pas unanime quant à ces mesures. Sahra Wagenknecht, député du Bundestag du parti Die Linke, croît que l’OTAN mène une politique d’agression à l’encontre de la Russie. Selon elle, les autorités allemandes, en s’alignant sur cette politique, déclenchent une nouvelle guerre froide.

2 Commentaires

  1. Alors qu’en Allemagne on dénonçait ces dérives impérialistes, tous les medias français glorifiaient la réélection de Merkel au CDU!

  2. Elle est belle, elle est intelligente et elle n’a pas froid aux yeux. Je voterais pour elle des deux mains, si j’étais allemande! Autre chose que la grosse dinde de Merkel vendue aux Américains.

Laisser un commentaire