Partagez

Les Russes sont en train de bouger contre le pétrodollar. Il transparait qu’ils sont sérieux au sujet de leur stratégie de dé-dollarisation. Le plus gros producteur de gaz naturel de la planète, GazProm, a signé des accords commerciaux avec quelques uns de ses plus gros clients afin de faire passer les paiements pour leurs commandes de gaz du dollar à l’Euro. GazProm n’aurait jamais fait ceci sans l’accord total du gouvernement russe, parce que l’état russe possède la majorité des actions de l’entreprise GazProm. Il n’y a pas eu un mot de tout cela dans les merdias occidentaux et aux Etats-Unis, mais cette information est énorme. Nous parlons ici de GazProm, un géant, une des plus grosses entreprises au monde, qui constitue à elle seule plus de 8% du PIB russe. Elle contrôle plus de 18% de la totalité du gaz naturel disponible sur terre et elle est aussi un gros producteur de pétrole. Donc pour que GazProm effectue ce type de manœuvre, c’est d’une importance significative.

Lorsque Barack Obama a décidé d’appliquer quelques sanctions sans conséquences sur la Russie il y a quelque temps, il a probablement pensé que le monde allait oublier tout cela après quelques nouveaux cycles d’information mondiale.

Mais les Russes n’ont pas oublié et sûrement pas pardonné.

En ce moment, les russes tournent le dos aux Etats-Unis et ceci inclut le dollar US.

Ce que vous aller lire est absolument époustouflant et pourtant vous n’en avez pas entendu parler par une quelconque source d’information aux Etats-Unis. Mais ce que GazProm est en train de faire maintenant a le potentiel de secouer terriblement le paysage financier mondial, ce qui suit est un extrait d’un rapport de presse de l’agence ITAR-TASS ( by the ITAR-TASS news agency…)

GazProm Neft a signé des accords additionnels avec des consommateurs sur le possible changement de monnaie de paiement du dollar à l’euro sur leurs contrats, a dit le patron de l’entreprise pétrolière et gazière Alexandre Dioukov dans une conférence de presse.

“Des accords supplémentaires sur la possibilité de changement de monnaie de paiements du dollar à l’euro avec GazProm Neft ont été signés. Avec la Biélorussie, un accord a été conclu pour que les paiements s’effectuent en Roubles.” A t’il dit.

Dioukov a dit que neuf clients sur dix sont passés à l’Euro et GazProm n’est pas la seule entreprise russe qui se dégage du dollar.

D’après RT, d’autres grosses entreprises russes sont en train de passer à d’autres monnaies de paiement…

La Russie va commencer à contracter bien plus dans les monnaies asiatiques, surtout en Yuan chinois afin de minimiser sa dépendance sur le marché du dollar et à cause de sanctions occidentales qui pourraient geler des fonds et des avoirs à tout moment.

“Ces dernières semaines, il y a eu un intérêt significatif dans le marché de la part de grosses entreprises russes pour commencer à utiliser le Renminbi chinois et d’autres monnaies asiatiques et d’ouvrir des comptes en banque en Asie”, a dit au Financial Times Pavel Teploukine, patron de la Deutsche Bank en Russie, article qui fut publié dimanche.

Diversifier les comptes commerciaux du dollar au Yuan chinois et autres monnaies asiatiques comme le dollar de Hong Kong et le dollar de Singapour fait partie du pivot russe vers l’Asie, alors que les tensions avec l’Europe et les Etats-Unis demeurent actives au sujet de l’Ukraine.

D’après Zero Hedge, “étendre à l’utilisation de monnaies qui ne sont pas le dollar” est une des choses importantes sur laquelle travaillent les banques russes à l’heure actuelle…

Andreï Kostin, directeur exécutif de la banque nationale russe VTB a dit qu’étendre l’utilisation de monnaies autre que le dollar US était une des priorités de la banque. “Vue la dimension de nos relations commerciales bilatérales avec la Chine, développer les règlements en Rouble et en Yuan (Renminbi) est une priorité sur l’agenda et nous y travaillons dès maintenant” a t-il dit au président russe Poutine lors d’une réunion. “Nous avons travaillé là-dessus depuis Mai.”

“Il n’y a rien de mal avec la Russie essayant de réduire sa dépendance au dollar, en fait c’est une chose particulièrement raisonnable à faire” a dit le patron d’une autre grande banque européenne en Russie. Il a ajouté que la grande exposition de la Russie au dollar la rend plus vulnérable à la volatilité du marché en temps de crise. “Il n’y a aucune raison pour laquelle vous devriez traiter avec le Japon par exemple en dollars US”, a t-il dit.

Le pays entier est en cours de reconversion financière.

Ceci est énorme.

Dans le même temps les Russes ont retiré leur argent des banques américaines à une vitesse jamais égalée.

Ainsi en Mars, sans attendre la spirale des sanctions, les russes ont retiré leur argent des banques américaines. Les dépôts russes dans les banques US ont chuté d’un coup de 21,6 milliards de dollars à juste 8 milliards. Ils ont retiré 61% de leurs dépôts en juste un mois ! Ils ont retenu la leçon de Chypre: récupérez votre fric avant qu’il ne soit confisqué !
Pour ceux qui pensent que tout ceci ne peut pas affecter l’économie américaine ou son système financier, relisez mon article précédent sur la “De-Dollarization: Russia Is On The Verge Of Dealing A Massive Blow To The Petrodollar“. La vérité est que le système économique américain est très dépendant de l’attitude financière du reste du monde.

Parce que tout le monde utilise notre monnaie (le dollar) pour commercer l’un avec l’autre, ceci maintient la valeur du dollar à une haute valeur artificielle et ceci permet de maintenir nos coûts d’emprunt artificiellement bas.

Alors que la Russie abandonne le dollar US, ceci va faire très mal, mais si d’autres nations font de même et emboîtent le pas alors cela peut mener à une avalanche financière.

Ce dont nous sommes les témoins maintenant est un grand tournant.

Les effets ne se feront pas sentir d’entrée de jeu. N’attendez donc pas de désastre financier la semaine ou le mois prochains.

Mais ceci constitue très certainement un autre élément de la “tempête parfaite” qui commence à poindre à l’horizon pour l’économie américaine.

Oui, nous avons vécu dans une bulle temporaire de fausse stabilité depuis plusieurs années, mais le long terme ne s’est pas amélioré pour autant. En fait, les tendances à long-terme qui détruisent notre économie et nos bases financières continuent à se détériorer.

Profitez encore du “bon temps” tant que vous le pouvez.

Cela ne va plus durer encore bien longtemps.

Sources : Résistance 71 ; infowars

Via : Réseau International

2 Commentaires

  1. les russe commence à jouer à la roulette russe tous le monde essaie de ce débarrassé du dollars américaine par -ce-qu’il voie le changement de l’ordre mondial à la faveurs de nouveaux acteur qui arrive ce profilé à l’horizon le changement est inéluctable est les payer émergent essaie de mieux ce placé dans un monde qui s’annonce Multi polaire

Laisser un commentaire