Partagez

Le directeur pour l’Europe de l’entreprise d’études macroéconomiques Roubini Global Economics, Brunello Rosa, prédit des « conséquences impossibles à gérer » pour l’ensemble de la zone euro dans le cas où la gauche gagnerait les prochaines élections parlementaires en Grèce et où le pays sortirait de l’euro.

Dans un commentaire détaillé accordé au journal espagnol El Economista, l’expert a mis l’accent sur le fait que la coalition Syriza est en tête dans tous les sondages concernant les intentions de vote et a prédit que, si elle obtient la victoire, ce sera la Russie (et non la Banque centrale européenne) qui viendra au secours de la Grèce.

« Il est très intéressant d’explorer les liens importants qui existent entre la Grèce et la Russie », a signalé Rosa.

« Si la Grèce abandonne la zone euro ou en est expulsée, le gouvernement hellène pourrait se rapprocher du Kremlin », a-t-il pronostiqué.

« La Russie pourrait également venir au secours de la Grèce. »

Selon lui, cette possibilité inquiète les dirigeants européens. La Banque centrale européenne (BCE) est sur le point d’annoncer un plan d’expansion monétaire qui impliquerait l’achat de dette souveraine grecque mais il semblerait que la décision doive arriver après les élections grecques. Les répercussions géopolitiques que pourrait avoir le rapprochement entre un nouveau gouvernement à Athènes et celui de Moscou sont en mesure d’altérer ces plans.

Le directeur de Roubini croit que tout est lié à l’heure actuelle : les élections en Grèce, la chute du prix du pétrole, son impact sur l’économie russe, le conflit avec l’Ukraine et le possible achat de bons souverains de la part de la BCE. Avec un pétrole brut bon marché qui ramène à la baisse l’inflation dans la zone euro et l’actuel contexte géopolitique, Rosa considère probable que l’institution monétaire européenne ait recours dans les prochains jours à une expansion quantitative, augmentant ainsi l’offre d’argent.

Traduction : Nicolas K (News360x)

12 Commentaires

  1. que L’UE pète de tous les côtés : un bien à souhaiter contre ce machin destiné à enrichir les banquiers qui se goinfrent sur le monde du travail et espèrent que nous allons accepter leur parasitisme : les banques , on les ferme , et les banquiers , on les enferme!

  2. Les bobos en demande d’une pseudo égalité… Cassez vous en Russie, vous allez revenir en pleurant bande d’ignorants.

    • Ce n’est pas normal que dans les années 1950 à 1980 nous allions vers le haut ?et etaient admires de tous les pays? contrairement à maintenant? par contre si cela continue les pays qui etaient derrierre nous vont nous passer devant . Reagissons avant avant qu’il ne soit trop tard arrêtons d’ingerer pout le seul pays qui decide pour tous?? pour le meilleurs des mondes chacun chez soit??

  3. Trop cool, merci la Russie, après ce sera l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la France.
    L’Europe deviendra eurasienne et fini le jouc américain!

    • si ce que tu dis pouvais être vria cela voudrait dire qu’il y a enfin un dieu sur terre , et finit ce monde liberaliste ou un seul pays decide pour tous??

      • que vient faire dieu ici
        lol ….vouloir quitter l’europe pour POUTINE encore plus inconscient
        préférer le retour de la grande URSS rève de Poutine il ne faut rien avoir dans la tète pour penser cela

        • Heureusement que Poutine est inconscient, comme ça les occidentaux peuvent taper dessus. Vous en faites parti, bravo pour votre courage!

    • combien d’aides ont ete donne au gouvernement de KIev et pourquoi faire? et qui commande vraiment à Kiev?Et pendant ce temps la majortie des populations Européennes souffrent de + en +des inégalites! Pour le meilleurs des mondes chacun chez soit??

Laisser un commentaire