Partagez

« Les US sont une oligarchie d’une corruption illimitée. »

C’est ce qu’a déclaré, le 2 août dernier, l’ancien président des États-Unis Jimmy Carter sur une radio nationale syndiquée, durant l’émission “The Thom Hartmann Program”.

Il y déclare que les États-Unis sont devenus « une oligarchie qui a créé la subversion de tout notre système politique, qui favorise les “contributeurs”, des démocrates aux républicains ».

Carter affirme « que ces fonds illimités sont dans leur intérêt exclusif ». Jimmy Carter répondait aux questions de Hartmann sur les décisions récentes de la Cour suprême concernant la décision du financement de campagnes, comme celle de Citizens United. Pour rappel, près de la moitié des représentants du peuple américain sont millionnaires.

NDLR : Si cette conversation a bien eu lieu, chose qui semble à peu près sûre, il est probable que la nouvelle du cancer de l’ancien président a incité ce dernier a révéler le fonds de ses pensées.

6 Commentaires

  1. Mouaif!!
    Quand celui ci etait president,il n’a pas beaucoup freiné,l’egemonisme US..Hein?
    Mais c’est toujours bien d’etre lucide,meme tardivement,car,un cancer du foie qui se generalise,….. »paix a son ame »

  2. Le Général de Gaulle avait déjà dénoncé, en son temps, la politique américaine. Rien n’a changé. Les escrocs, les menteurs, les judéo-maçonniques sont éternellement au pouvoir et le bon peuple américain ne voit rien, ne s’intèresse qu’à ses séries télévisées !

    • Le problème avec le peuple américain est que le théâtre des opérations se déroule à l’autre bout de la planète et que donc il ne se rend pas compte de ce qui se passe vraiment. Il croit vraiment que son gouvernement va démocratiser le monde. Devant accumuler 2 ou 3 jobs pour joindre les 2 bouts et nourrir sa famille, le quidam américain n’a pas loisir de voyager en dehors des Etats-Unis et se rendre compte. Et la lessiveuse à cervelle tourne à fond par là-bas avec leurs médias.

Laisser un commentaire