Partagez

Le texte fait grand bruit. Pour la première fois depuis le putsch des généraux en 58, pour sauver l’Algérie française et la parole donnée, la Grande Muette parle. À visage découvert. Intitulé « Manifeste des Sentinelles de l’Agora pour la sauvegarde des armées », c’est un plaidoyer pour la sauvegarde des armées françaises, ciment de la Nation. Les sentinelles de l’Agora regroupent de manière informelle des officiers généraux et supérieurs des trois armées. Destiné en priorité aux parlementaires et élus de toutes tendances, leur manifeste, je cite « a vocation à être largement diffusé et relayé par les associations de la communauté militaire, et, nous en formulons le vœu, les media ». fin de citation.
Le texte n’est anodin, ni par son contenu, ni par ses signatures qui regroupent des généraux 4 étoiles autour du général de corps d’armée Jean-Claude Thomann, ancien commandant de la Force d’Action Terrestre.  Signataire lui-aussi, le général Jean du Verdier, de l’armée de l’air, a bien voulu répondre aux questions d’Alexandre Artamonov et Anna Karpova sur le plateau moscovite de Voix de la Russie.

Ci-dessous le « Manifeste des Sentinelles de l’Agora pour la sauvegarde des armées » dans son intégralité.

MANIFESTE POUR LA SAUVEGARDE DE NOS ARMEES

Le démantèlement de l’institution militaire arrive à son terme. Infiniment plus que l’actuelle disette budgétaire, la fin de la guerre froide, les impératifs de l’Etat-providence et la volonté des « postmodernes » d’en finir avec le « fracas des armes » ont été les abrasifs les plus puissants pour réduire, en moins d’un demi-siècle, l’armée française à l’état d’échantillon.

La force militaire est passée, dans le silence et la dénégation, du statut d’institution régalienne majeure à celui d’une société de services que l’on rétribue à la tâche.Le couronnement de cette efficace entreprise de démolition a été de placer la haute hiérarchie aux ordres d’une administration civile de défense qui prospère sans frein, au prétexte de recentrer les militaires sur leur cœur de métier.

Le soldat, « ravalé à la fonction d’homme de peine de la République », est prié de verser son sang dans le silence et l’indifférence en se soumettant aux règles strictes d’un devoir d’Etat pourtant largement déserté par ceux censés le faire mettre en œuvre et le faire respecter.Ce désastre consommé ne peut plus être confiné sous l’éteignoir d’un « devoir de réserve de la grande muette », caution hypocrite et confortable à la disposition de tous les habiles pour esquiver dans le confort de la chose publique leurs responsabilités envers la Nation.

Des fautes multiples :

C’est en effet une grande faute que de sacrifier le bras armé de la France au gré des idéologies de rencontre et de quelques embarras financiers.
C’est une faute en regard du monde tel qu’il s’organise et dont chacun sait qu’il réservera de fâcheuses surprises. L’absence actuelle de menace militaire majeure n’est qu’un simple moment de l’Histoire.
Son calme apparent ne doit pas masquer les reconfigurations géopolitiques qui marginaliseront, pire élimineront sans pitié les nations au moral défaillant.
C’est une faute vis-à-vis de la sécurité des Français de faire ainsi disparaître un pilier majeur de la capacité de résilience du pays face à une éventuelle situation de chaos, dont nul ne peut préjuger le lieu, l’heure et la nature. Pour y faire face, seule une force armée peut et doit offrir les moyens suffisants, servis par des hommes et des femmes structurés par les valeurs puissantes du devoir et de l’obligation morale.
C’est une faute d’éliminer l’une des institutions « fabriques de liens » dont la France a un urgent besoin face à l’action déterminée de forces centrifuges, dont elle est coutumière, et mises généralement au service d’intérêts particuliers et communautaristes.
Il est donc plus que temps de rétablir la puissance et l’efficacité d’une institution d’Etat « pour le dedans comme pour le dehors » et de permettre à la France de se remettre à penser en termes de risques et de puissance stratégique. Elle en a les moyens.
Elle doit le faire sans l’attendre d’une Europe, puissance inexistante, ou d’une soumission transatlantique délétère voire de plus en plus illusoire.

Que rétablir et comment ?

Les voies et moyens pour rétablir une institution,désormais comateuse,sont nombreux et divers. Ils n’attendent qu’une impulsion réparatrice,après des décennies de mesures irresponsables. Ils ne pourront, cependant, faire l’économie d’un certain nombre de dispositions, dont l’abandon ou le travestissement ne sont plus acceptables.
D’abord, un budget décent qui permette à nos soldats de disposer de l’entraînement et des équipements nécessaires, et au politique de s’engager sans le soutien déterminant des Etats-Unis, tout en évitant le stupide tout ou rien nucléaire.
Ensuite, des hommes et des femmes en nombre suffisant. Rien d’efficace et de durable ne peut se faire sans des effectifs capables de marquer dans la durée, sur et hors du territoire national, la volonté et la détermination de la Nation.
Avec, bien entendu, une organisation des forces parfaitement univoque, tout en faisant la répartition qui convient entre des professionnels en nombre suffisant et les citoyens en armes qui doivent impérativement revenir au centre de notre dispositif sécuritaire et identitaire.
Enfin, une répartition équilibrée, entre l’exécutif et le Parlement, des responsabilités qu’autorise laConstitution, laissant au militaire le devoir d’exercer librement son conseil, tout en administrant et mettant en œuvre les forces autrement que par le canal malsain d’une administration de défense d’autant plus intrusive qu’elle se sait irresponsable.
Autant de mesures indispensables qui seront déclinées, point par point, dans des documents à venir et dont les signataires du présent document demanderont, avec détermination et constance, la réalisation pour le bien public.
Il est grand temps de rénover et de renouveler le contrat de confiance de la République avec ses soldats.
S’il n’est pas trop tard, il devient urgent de lui redonner la vigueur indispensable sans qu’il soit besoin de recourir à des formes de représentation qui, bien qu’étrangères à notre culture militaire, pourraient s’avérer, un jour peut-être proche, le seul moyen pour nos soldats de se faire entendre.

Source : La Voix de la Russie

13 Commentaires

  1. le gouvernement hollande est juif sioniste mondialiste donc antichretien et antifrance ! hollande et sarkozi sont les valets du pouvoir juif sioniste israeloamericain qui colonise ,ecrase ,vole et rackette la france et l’humanite ! la france a perdu sa souverainete et est rackettee et dominee par le pouvoir juif sioniste donc antichretien et antifrance ! le pouvoir juif sioniste mondialiste favorise l’immigration massive ,l’islamisme(faux islam au service du pouvoir juif sioniste israeloamericain) et la decadence et la destruction de la famille chretienne francaise ,pour detruire l’identite francaise ,diviser et balkaniser la societe francaise pour permettre au pouvoir juif mondialiste de dominer et voler le peuple francais ! le pouvoir juif sioniste d’hollande (valet des usa et d’israel) favorise le mariage gay ,l’immoralite et la theorie du genre pour detruire la civilisation catholique francaise de l’interieur pour permettre au pouvoir sioniste mondialiste israeloamericain de dominer et racketter la france ! (voir sur internet 1 la doctrine du talmud sur les chretiens 2 israel tv insulte jesus 3 le peuple elu selon david duke 4 freud ,le sionisme et la revolution sexuelle 5 les immigrationistes ,diviser pour regner en se faisant hair 6 attali veut 300000 immigres suplementaires par an en france 7 pourquoi les sionistes aident ils les islamistes 8 al quaida c’est la cia 9 tsahal tue les chretiens palestiniens !

  2. La France, aujourdhui, n’ai plus le potentiel militaire de se defendre. Les coupes budgetaires récurrentes en ont fait une armée de brocanteurs chargés de se débrouiller Comme ils peuvent pour maintenir leur materiel vieillissant en état. Je suis un ancien légionnaire et mes frères d’arme morts au combat n’ont jamais eu les honneurs de la nation comme ils auraient dû les avoir. On préfère honorer des parasites musulmans en leur offrant tout ce qu’ils désirent p lutot que d’aimer nos soldats. Mon meilleur ami, toujours dans la Légion Etrangère, est tchèque. Il a 17 ans de Légion (il est démineur!) , la France ne lui accorde roudoudous la nationalité française. Il vaut mieux la donner aux musulmans profiteurs er antifrance. Vice nous!!!

  3. Je suis coronel de l´armée de terre espagnole en poste au siège de l´OTAN. Je n´aime pas que les militaires sigent des pétitions et critiquent le pouvoir politique en place. C´est du putchisme, « golpismo » on dit en Espagne. C´est dangereux pour la démocratie et c´est contre la discipline. Une armée sans discipline intelligente devient quelque chose de dangereux.

  4. De nos jours, bizarrement, les dépenses militaires mondiales n’ont jamais été aussi hautes. Cherchez l’erreur…
    On ne va pas encore augmenter nos dépenses pour l’armée.
    Moins il y aura de militaires, mieux le monde se portera!
    Et ça nous fera faire de belles économies.

  5. cette idée-intox- rumeur folle lancée par qqs excentriques prend forme, des visages, des noms et pas n importe lesquels…mais de là à envisager un putsch….non! il faudra un évenement déclencheur comme par ex l élection du fn à la présidentielle qui pourrait amener à un début de guerre civile qui amènerait 1 coalition dont ferait partie ( une grosse partie) de l armée à prendre le pouvoir , scénarion guerre civile espagnole, un putsch façon chili serait moins sanglant…tout complément sur ce sujet ici http://soldatducontingent8308.wordpress.com/

    • Ce N’est pas parce que le FN viendrait au pouvoir qu’il y aurait une guerre civile, le mal ne viendrait pas de la. Une guerre civile en France oui et, elle n’est peut-etre pas si loin que ca et qui la déclancherai, les djihadistes musulmans (terroristes) qui affluent dans notre pays en se fondant dans l’immigration clandestine et je suis certain que cette immigration clandestine est provoqué par ces djihadistes extrémistes pour que des guerriers djihadistes s’installent dans nos pays d’Europe et attendent le feu vert de leurs chef pour justement déclancher une guerre civile dans nos pays. Le FN ne serait pas l’élément déclancheur d’une guerre civile en France, justement si le FN vient au pouvoir ca éviterai peut-etre une guerre civile car, le FN veut chasser de notre territoire tous ces djihadistes extrémistes, Marine Le Pen serait peut-etre notre Jeanne D’Arc du 21 siecle. Le danger d’une guerre civile vient justement du parti socialiste en place en ce moment qui lui ne parle pas de virer tous ces djihadistes, au contraire il les protège car il ne voit pas le danger arriver et j’avoue que, j’ai très hate que ce hollande et ca clique d’endormis foutent le camp, malheureusement, les deux ans et demi qui lui reste a faire reste un danger toujours grandissant car il ne change pas sa politique d’immigration de masse, au contraire, il laisse entrer de plus en plus de clandestins d’ou se mélange des djihadistes extrémistes et, dans ces deux et demi qu’il reste a faire a hollande, il peut se passer bien des choses. Pourquoi cette accélération d’immigration clandestine, c’est surement un signe et je n’en douterais pas que il y aurait une accélération d’immigration de djihadiste sur notre territoire et je suis plus ou moins certain, que l’avenir me donnera raison sur ce qu’il se trame, nous sommes dans une situation bien plus dangereuse qu’en1940 lors de l’invasion allemande, la, nous pouvions compter sur les alliés pour nous sortir du merdier mais la, ce sera complètement différent, il faudra compter sur nous meme pour nous libérer de toute cette merde car, les alliés eux aussi, auront le meme souci, meme les américains, et nous pouvons etre certain qu’il faudra se battre comme des lions pour nous en sortir, maison par maison, rue par rue, comme pour Stalingrade, car dites vous bien que, ces musulmans modéré comme ils se le disent, ce musulman modéré n’existe pas, ce musulman modéré attend aussi le moment opportin pour préter main forte a leur amis extrémistes, on en reparlera.

      • Je suis d’accord avec vous sur ces musulmans modérés comme ils se le disent, ce musulman modéré n’existe pas, ce musulman modéré attend aussi le moment opportin pour préter main forte a leur amis extrémistes, on en reparlera.

  6. Grand merci a la Russie. Je viens d’y passer dix jours. Dans le métro les hommes cèdent leur siège aux dames et les jeunes aux vieux. La dernière fois que j’ai vu cela c’était il y a 35 ans dans la micheline en Corse. Les hommes étaient des légionnaires en uniforme. Un petit détail qui souligne la considération que quelqu’un porte à l’autre, que ce soit d’un Pays ou d’un corps constitué. Notre président ne pratique même pas le baisemain. Je ne parle pas des ethnies qui maintenant, chez nous, sont légion. En 68 j’étais du côté de l’ordre, j’avais 20 ans. Bonne journée à vous.

  7. Alexandre Artamonov … quand un invité vous fait un compliment (début d’entrevue), on ne dit d’accord, on dit merci.
    Vous ne semblez pas vraiment à l’aise dans cet exercice. C’est dommage, les informations à fournir sont très importantes et un journaliste performant fait la différence.

  8. il me font bien marrer cette bande de généraux en 2S. Ils avaient qu’à la ramener quand ils étaient d’actives. A moins qu’à ce moment la ils avaient peur qu’on touche à leurs privilèges !!!

Comments are closed.