Partagez

Par Danielle Beiltrach

Le nouveau gouvernement ukrainien, qui comprend trois étrangers à des postes économiques clés et voit la reconduction des ministres des Affaires étrangères et de la Défense sortants, a reçu l’aval du Parlement mardi.

Natalie Jaresko des États-Unis, qui dirige actuellement le Fonds d’investissement basé à Kiev Horizon Capital, a les rênes du ministère ukrainien des finances.

En 1992-1995, Jaresko a été le premier chef de la Section économique de l’ambassade américaine en Ukraine.

Avant cela, elle avait occupé des postes économiques plusieurs dans le département d’Etat américain, selon le site d’Horizon Capital.

Le poste de ministre de la santé est allé à Aleksandr Kvitashvili, qui occupait un poste similaire au sein du gouvernement géorgien en 2009-2012.

« l’Ukraine consacre 8 pour cent de son PIB en soins de santé, mais la moitié de cet argent est pillé.Aleksandr Kvitashvili doit implémenter les réformes radicales parcequ’il n’a aucun lien avec la mafia pharmaceutique ukrainienne, »  a dit le PM ukrainien, Arseny Yatsenuk, en présentant  le nouveau ministre aux députés. Il est vrai qu’en matière de mafia le gouvernement géorgien qu’il a servi bat tous les records et le poulain de l’Occident qui avait lui aussi lancé une opération contre l’Ossétie « séparatiste » a du s’enfuir avec un procès en corruption et prévarication. 

Alexander Kvitashvili, candidat à la tête du Ministère ukrainien de la santé, lors d’une session de la Verkhovna Rada à Kiev (RIA Novosti / Mikhail Polinchak)

Le lituanien Aivaras Abromavicius a été approuvé comme  ministre de l’Economie par le nouveau Parlement, la Verkhovna Rada. La Lituanie est le fournisseur d’arme quasi officiel de l’Ukraine dans la répression des populations de l’est. De surcroît en matière d’application de mesures énergiques d’austérité il est difficile de faire mieux que le dit gouvernement lituanien qui a sérieusement envisagé l’euthanasie pour les pauvres incurables et trop vieux…

Abromavicius, qui est associé au groupe $ 3,6 milliards en soi East Capital asset management, mène ses opérations de Kiev après avoir épousé une ukrainienne. Nul doute qu’il poursuivra ses fructueuses affaires en relation avec le fils de Joe Biden, le vice président des Etats-Unis, Kolomojeski l’oligarque auteur du massacre d’Odessa avec ses propres bataillons privés. et toujours avec notre grand philosophe Bernard henry Levy.

« c’est un travail difficile qui nous attend parce que l’Ukraine est un pays très pauvre et corrompu et il faudra utiliser des mesures radicales, » a-t-il déclaré à MPs de la tribune de la Rada. Mais les milices fascistes et les néo-nazis sont les meilleurs auxiliaires pour tirer du sang des pierres et l’obole du miséreux…

Aivars Abramovicus (Aivaras Abromavicius), un candidat à la tête du ministère de l’économie ukrainienne, lors d’une session de la Verkhovna Rada à Kiev (RIA Novosti / Mikhail Polinchak)

288 sur les  450 députés ont accepté  le cabinet proposé par le Président ukrainien Petro Poroshenko, avec les nouveaux ministres, a prêté serment immédiatement après le vote.

« Je félicite les Ukrainiens pour la formation du gouvernement pro-européen » Poroshenko a écrit sur sa page Twitter.

Il a dit à la Rada qu’il voit les étrangers comme une sorte de nécessité de gestion anti-crise en raison de la situation difficile de l’économie, les combats dans le Donbass, la nécessité de réformes radicales et la corruption à grande échelle.

Plus tôt sur le mardi, le Président a signé extraordinaire un décret accordant la citoyenneté ukrainienne à Jaresko, Kvitashvili et Abromavicius. ce qui est extraordinaire c’est que ce pouvoir marionnette de l’étranger est en train de pratiquer le génocide dans le sud-est pour débarrasser l’Ukraine des « étrangers » russes qui ont toujours vécu là, sont mariés avec des ukrainiens, eux-mêmes russes, pour faire devenir ukrainiens des gens qui eux-mêmes n’ont qu’une patrie: le capital. le fascisme ça sert à ça…

la double nationalité est interdite en Ukraine, et le trio a déjà écrit des proclamations de renoncement  à la citoyenneté des États étrangers,  a dit Yury Lutsenko, la tête du bloc de  Petro Poroshenko bloc (PPB)

Poroshenko a dit qu’il y aura encore plus d’étrangers sur des postes administratifs en Ukraine  «Nous devons  attirer la meilleure expérience internationale, qui comprend l’attribution des postes au gouvernement au représentant des États favorables à  l’Ukraine. »

Également mardi, les députés du bloc au pouvoir de Poroshenko ont enregistré un projet de loi devant la Rada sur la modification de la législation ukrainienne pour cela permettre aux citoyens d’autres États au sein du gouvernement.

cela  avait été annoncé par Poroshenko il ya une semaine. Cette transformation  « sans précédent » a attiré  les critiques de la qui y vont une « allégeance à la soi-disant choix européen, » et d’autres exprimant la préoccupation qu’il peut être un signe de l’Ukraine perd sa souveraineté.

Poroshenko a également promis d’accorder la citoyenneté de l’Ukraine à tous les étrangers luttant pour Kiev contre les milices dans les régions de Donetsk et de Lougansk l’est du pays. On mesure que le génocide s’accompagne d’un remplacement par des mercenaires et tout ce que l’Europe, le Caucase compte de fascistes…

« Je vais signer une citoyenneté ukrainienne attributive de décret à ceux, quiont défendu l’Ukraine avec les armes à la main, » écrit-il sur Twitter.

Cependant, pas tout le monde dans le Parlement a approuvé la présence des étrangers dans le gouvernement ukrainien.

le député du bloc d’Opposition  Aleksandr Vilkul a suggéré que, en invitant les gens à l’étranger, les autorités ukrainiennes tentent e s »absoudre eux-mêmes de la responsabilité de l’état des choses dans le pays.

Le collègue de Vilkul, Yury Boyko, dit qu’il ne peut pas comprendre comment il n’a pas été possible de trouver les 10 candidats pour le cabinet parmi la population de 40 millions d’habitants de l’Ukraine

On se demande jusqu’où lma presse française, les politiciens français vont nous faire avaler l’histoire du Maïdan symbole de la liberté et la malheureuse petite Ulraine menacée par le méchant Poutine?

Source : Histoire et Societe

Laisser un commentaire