Partagez

La FDA a finalement admis que la viande de poulet vendue aux Etats-Unis contient de l’arsenic, un produit chimique cancérigène et toxique qui est mortel à haute dose. Mais la vérité, c’est de connaître l’endroit d’où cet arsenic provient : il est volontairement ajouté à l’alimentation des poulets !

Pire encore, la FDA affirme que ses propres recherches montrent que l’arsenic ajouté à l’alimentation du poulet se retrouve dans la viande où l’ensemble est consommé par les humains. Donc, depuis les soixante dernières années, les consommateurs Américains qui ont mangé du poulet classique ont avalé de l’arsenic, une substance chimique officiellement reconnue cancérigène. Jusqu’à cette nouvelle étude, l’industrie de la volaille et la FDA ont nié que de l’arsenic ait été donné aux poulets pour finir dans la viande.

De l’ammoniac dans les burgers ? Selon Jamie Oliver, c’est la méthode utilisée pour dégraisser et améliorer l’aspect des steaks utilisés par McDo dans ses sandwichs. Une pratique évidemment dangereuse, au-delà d’être particulièrement peu ragoûtante.

« En gros, nous consommons un produit qu’il ne serait même pas possible de vendre, même à un prix dérisoire, pour nourrir les chiens » affirme le Chef. En d’autres termes, nous mangeons une viande de mauvaise qualité trafiquée pour avoir l’air présentable. Bon appétit bien sûr.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire