Partagez

Pour cette émission spéciale « Présidentielle 2017 », les deux Eric proposeront une série de débats autour de cet enjeu majeur pour la France. Robert Ménard ouvrira le bal et se confrontera à Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement. Dans un deuxième temps, ce seront Henri Guaino et Julien Dray qui se confronteront. Sont également annoncés l’essayiste Alain Finkielkraut et les éditorialistes Ghislaine Ottenheimer etFranz-Olivier Giesbert.

 Disponible aussi sur : vid.me

bannerdon

Disponible aussi sur : vid.me

Télécharger l’application News360x ← Cliquezici

Disponible aussi sur : vid.me

Réagissez, débattez sur l’émission ainsi qu’aux thèmes abordés via les commentaires !

Si vous partagez les vidéos sur votre site ou blog, merci d’y ajouter le lien vers notre site Internet !

90 Commentaires

  1. Prestation lamentable et ridiculede Leguen, il a completement pourri le debat: provocations idiotes, coupages incessants de la parole, reprises des petites phrases des uns et des autres, indignations simulées.

    Le PS ne sait toujours pas comment affaiblir le FN par le debat a la reguliere et c’est tant mieux.

    • Ils commencent la saison fin octobre et ils la terminent début mai? Avec en plus une coupure au moment des fêtes de fin d’année?
      Ben ça devrait aller, non? Pas trop dur? Ils risquent pas de faire un burn out!

  2. Mais c’est quoi ce CIRQUE ???? LE GUEN est un Nuisible ,Dray GAINEAU des Politiques alimentaires suralimentés .FOG ,un Gros KHON imbu de sa Personne ,suffisant et Méprisant .Et la Ghislaine PostMénauposée ,mal dans ses pompes et donneuse de leçons .
    Quand NAULLEAU ,là on dirait le Père de Cécile DUFLOT ,les dents raillent le Parquet .
    ZEMMOUR n’a rien à faire ,on lui confisque la Parole .

  3. Ce nouveau format qui tend à isoler sinon à « noyer » Zemmour n’est pas ce que l’on attend. (Ça fait un peu penser à RTL qui n’a plus conservé sa chronique que deux jours sur cinq et a rebaptisé l’émission qui l’accueille « On est pas forcément d’accord » pour mieux prendre ses distances avec les horribles vérités qu’il pourrait dire).

  4. Comme il est plutôt logique de penser que la majorité de ceux qui regardent cette émission le font parce qu’ils trouvent intéressant ce que dit Zemmour et ce que d’autres lui répondent, on peut dire que Paris Première se fout de la gueule du monde avec ce format d’émission.

    Si en plus on y ajoute des invités aussi imbuvables qu’un Le Guen, aussi bêtes qu’une Ottenheimer, qu’on rajoute encore des invités à leurs côtés, un Naulleau qui participe de manière importante au débat, une présentatrice qui laisse partir le tout en vrille, ça donne un bon gros n’importe quoi qui laisse supposer que le foutage de gueule n’est pas involontaire…

    Car rien ne peut sortir d’un débat avec un Le Guen (vu que rien ne peut être dit).
    Et rien de très intelligent ne peut sortir d’un débat à 4 (vu que la discussion ne peut être poursuivie de manière fluide et cohérente).

    Donc si le but est de faire une bonne émission (et pas de la merde comme les parties 1 et 3 de cette émission), ou Naulleau repasse en présentateur (+ participe un peu au débat) et on peut avoir 2 invités, à condition qu’ils soient intelligents et prêts à débattre de manière correcte. Ou alors un seul invité fait face à Zemmour et Naulleau à égalité.

    Sinon, si ce format est conservé, on saura que Paris Première ne cherche pas à faire une bonne émission mais essaye simplement de profiter de l’audience que peut faire Zemmour tout en empêchant au maximum qu’il dise des trucs intéressants.
    Ce qui à terme, a de bonnes chances de planter l’émission…

  5. Notre problèmes a nous habitant de la France c ‘est que nous comptons sur des politiciens professionnel pour résoudre nos problèmes alors que justement ils sont la cause de nos problèmes car en somme ils sont payés pour ça pour créer des problémes et c ‘ est ça qui provoque tout ce cirque médiaticopolitique!Payés pour faire de plus en plus de loi payés pour créer des problémes en voulant résoudre d ‘autre problémes.Et si apres ça les citoyens voudront plus aller les élires ils vont voter une autre loi pour nous obliger a retourner au urnes!

    • Philippe Bis n’a pas tort,c’est bien vrai tous les problèmes que l’on rencontre sont dû à nos politiciens incompétents dont l’égo est démesuré incapables de travailler dans le privé si ce n’est par piston à la charge des entreprises comme du contribuable pour le politique; ce sont tous des refoulés de la société en mal d’exister de par leur médiocrité.j’ai retourné ma carte d’électeur en novembre à la Présidence de la république déchirée en quatre morceaux en terminant ma lettre qui était dure mais réelle et disant: » ne pouvant m’en servir comme papier hygiénique je leur retourne. »…

  6. La Ghisliaine était juste insupportable à entendre, quelle hystérie ! Elle semblait trouvait de l’importance à ses poncifs, au point de répéter (crier) plusieurs fois les mêmes phrases. Pénible moment. FOG était sur la même ligne qu’elle sur l’essentiel, mais il A débattu, il ne S’EST pas débattu comme sa consœur.
    .
    Finkie, un vrai régal. Ce qu’il dit sur l’égalitarisme et l’anti-élitisme à l’école est une vérité, une vérité inadmissible, à laquelle j’avais déjà réfléchi, mais dont personne ne parle dans les médias, je suis heureux que lui en ait parlé. Les classes populaires ne s’en préoccupent pas, alors qu’il s’agit d’une des pires trahisons à leur encontre commises par nos élites cyniques : prétendre vouloir dans l’école publique adapter le niveau à tous ET EN PARTICULIER AUX MOINS TALENTUEUX (nivellement par le bas généralisé, aux dépends des enfants pauvres brillants qui sont alors bridés)… Alors que dans le même temps les élites placent leur progéniture dans des établissements privés très élitistes scolairement ! Et payent des profs particuliers ! Afin qu’ils tirent d’eux le meilleur, même avec un capital intellectuel moins bon que certains enfants pauvres. La différence s’opère dans les prépas et dans les filières sélectives de l’enseignement supérieur. La sélection (qui est une excellente chose si tout le monde partait du même point) épure indirectement les enfants des ouvriers, pas à cause des conditions de travail moins bonnes ou autres fadaises, MAIS par la mauvaise qualité de l’enseignement primaire et secondaire INFLIGEE à ces enfants.
    .
    La France socialiste contrairement à ce qu’on laisse croire au peuple, EST UN DES PAYS OU LA REPRODUCTION SOCIALE DE LA BOURGEOISIE EST LA PLUS ELEVEE AU MONDE ! Ce scandale mérite que nos élites soient placées sur l’échafaud moral. Ce qu’elles ont organisé dans l’école est une honte au vu des prétextes « généreux » qu’elles osent mettre en avant !

  7. Merci! Spécialement pour la partie Finkielkraut qui est presque toujours limpide, bien. Dommage qu’il n’ai pas pu être + long sur la récup du 11 janvier et le délire de Todd

  8. 1ère partie lamentable, 2ème partie posée mais passable sur le fond et 3ème partie insupportable

  9. Leguen le dit en toute clarté à la fin : il n’est pas dans le débat démocratique, il défend une identité, et ne se sent en rien tenu de respecter la volonté qui irait en sens contraire. Inquiétant pour la démocratie, ça achève d’ouvrir les yeux, après son ton qui annonçait la couleur.

    • De par son comportement , il fait la part belle à ses détracteurs et ce n’est pas en aboyant que l’on argumente à moins de ne pouvoir répondre sans mordre et avec démagogie; mais là c’est le domaine du politique de défendre son salaire et sa boutique malheureusement!

  10. Burlesque ce débat avec en commencement un dégénéré exaspérant, vociférant, crachant son venin sur tous ceux qui le contredisent qu’il retourne voir son ami strauskann qu’il a tant défendu !
    Dommage que dans ces débats on empêche Eric Zemmour de s’exprimer sans l’interrompre afin de lui faire perdre le fil de ses pensées lorsque l’on a rien à lui opposer!
    Dernier invité excellent.

  11. Quelle horreur cette vieille communiste qui ne fait que hurler et s’écouter hurler. Complètement flippée la pauvre. Zem ne peut pas en placer une on se croirait dans un poulailler. Par contre elle ne se gêne pas pour obliger les autres à la laisser finir. Vraiment antipathique.

    PS un peu plus d’autorité de la part de la présentatrice serait la bienvenue…

  12. Cette pourriture de Leguen. Combien de temps encore allons-nous supporter la présence de ces super-menteurs de politicards professionnels qui de plus dégoulinent de privilèges.

    Dans mon pays la France on a coupé des têtes pour moins que ca.

  13. Très déçus par cet essai de direct en prime time , débat inaudible par la présence de deux invités parlant en même temps, et scandalisés par la présence intempestive d’un « voyant » qui se croit drôle, il ne manquait que la boîte à rire ! Il faut éviter des invités comme Le Guen, FOG, Ghislaine O. quelle dégringolade par rapport à la prestation de Jean-Louis Debré et plus encore d’Alain Finkelkraut ! Revenez à votre horaire du vendredi vers 23h !

  14. Un très grand merci à Mickaël grâce à qui l’on peut regarder en replay et avancer l’émission sans perdre son temps devant des débats affligeants sur le fond comme sur la forme. Finkielkraut sauve l’émission : qu’il continue à écrire des livres, un jour, il deviendra une référence nationale
    le reste n’est que bruit et désordre

  15. Il n’y a donc personne pour arbitrer les debats dans chez zemmour et naulleau.Cette fille ne sert vraiment à rien.

  16. Zemmour a déjà perdu. Il est isolé. Viré d’antenne d’I télé. Menacé de perdre sa tribune bi hebdomadaire sur RTL. Il ne lui reste plus que Paris Première pour exister encore un peu médiatiquement, car le groupe M6 veut profiter de sa confortable situation actuelle de « monopole zémouresque » afin faire de l’audimat à moindre frais, mais à la condition expresse d’un trèèèès grand nombre de gardes fous qui lui sont imposés, ceci afin d’éviter que le groupe ne subisse à son tour les foudres « valesques » de notre traitrocratie gouvernementale. Il tente bien de résister, Eric. Seul contre tous. Droit dans ses bottes de vaillant petit soldat défenseur de la libre pensée et de la majorité française condamnée au silence par les collabos médiatiques de notre PAF national, mais on sent bien que le coeur n’y est plus et qu’il s’est déjà résigné à voir son temps de parole et sa liberté journalistique rognés un peu plus jour après jour, semaines après semaines, mois après mois. Le plan est limpide et facilement observable. Puisqu’on ne peut pas faire taire Zemmour afin d’éviter d’apporter de l’eau à son moulin et d’en faire un martyr, il faut l’isoler, le scléroser, le réduire à un simple épiphénomène qu’on pourra ensuite exhiber sur les chaines de télé comme le faisaient les forains de jadis avec leurs monstres de foire. C’est triste à voir. Ca donne la nausée. Mais à moins d’un immense élan populaire à la manière d’un mai 68 inversé pour renverser la table, rien ne pourra empêcher le plan machiavélique des anti français de se réaliser. Il y a trop d’intérêts en jeu. Trop de puissants aux commandes. La popularité de Zemmour suffit de moins en moins à le protéger contre la doxa dominante pour qui rien ne compte tant que la destruction programmée de la France en tant que nation et des français en tant que peuple. La guerre civile que prophétise Eric dans son « suicide français » est déjà là. Les fusils sont remplacés par des caméras, les balles par les mots, les plans de bataille par les plans de communication, les batteries d’artillerie par des articles législatifs. Mais le but de guerre est limpide et clairement défini. Sans un sursaut populaire rapide et puissant, nous sommes déjà tous condamnés et notre funeste destin, comme celui de notre vaillant héraut Eric Zemmour, est déjà scellé. Aurons nous au moins un peu de son courage pour nous lever? Rien n’est moins sûr! De Gaulle disait que nous étions un peuple de veaux. Difficile de le contredire quand on se regarde en face.

    • Bien dit ! Et la stratégie pour que Zemmour ne puisse plus s’exprimer, c’est d’avoir 2 invités à la fois, qui parlent en même temps. Avant on avait un invité et Zemmour qui se partageaient le temps, Naulleau faisant plutôt office de présentateur, modérateur. Maintenant ils sont 5 sur le plateau, Naulleau a pris beaucoup de temps de parole et curieusement Zemmour n’arrive plus à en placer une, on sent la lassitude…

    • Tout ce que vous écrivez est effrayant mais j’avoue ne pas avoir
      beaucoup d’arguments pour vous contredire …

    • J’irais même plus loin. Zemmour est au fond utile au système qu’il combat puisqu’il lui permet de sauvegarder des apparences de pluralisme. Je pense comme vous qu’il est trop tard. Une écrasante majorité de français est lobotomisée par la société de communication/consommation, incapable de réfléchir, de se questionner. Pour les rares lucides, à part se désoler en silence, il n’y a pas grand chose à faire.

      • J’approuve a deux cent pour cent les deux precedents commentaires – et pas mal d’autres egalement – et ai fait tres exactement les meme constats. La societe de consommation qui effectivement lobotomise et eradique des esprits libres comme Zemmour et Finkielkraut, des hommes intelligents, bons et cultives. Ces humanistes sont indispensables a une societe et il en existe dan s’dautres pays mais ici avec la ‘’touche francaise’’. Le système socio-economique mondial fait que les choses denoncees ici doivent l’etre a ce niveau ‘’global’’. La manière de lobotomiser les peuples differe juste en fonction de ceux-ci mais croyez-moi, je suis bien place pour voir qu’elle est colossale partout. Disons que pour peu de temps encore, la France est le seul pays a avoir en prime-time et best-selling des philosophes. Cela n’existe nulle part ailleurs. Mais je repete…pour combien de temps car ce qui est dit sur la manière d’utiliser Zemmour afin de faire montre d’un trop evident ‘’pluralisme’’ comme c’est le cas depuis longtemps avec Alain Finkielkraut egalement, utilise comme bouffon du roi au vrai sens du terme, tout cela est vrai.
        Le mepris pour le peuple est grandissant de la part de ceux qui s’en reclament les defenseurs attitres. La politique n’existe plus ; elle est le levier de force de ceux qui bien au-dela, au-dessus des politiciens, des ideaux, des nationalites menent le monde a un nouvel ordre d’esclavage consenti par les esclaves euc-memes dans la mesure ou on a reussi a leur faire croire qu’etant ‘’libres’’, c’est finalement ‘’eux’’ – nous – qui choisissent cet etat de fait. La democratie n’a jamais existe mais la republique si. Le pouvoir a toujours appartenu a des personnes plus malignes voire avides ou tres elitistes, parfois dans le meilleur sens d’ailleurs mais jamais au peuple la republique est l’espace de partage de l’ensemble de la facon la plus juste et la moins inegalitaire possible. Profitons encore un peu de ces debats meme si brouillons et faisant du spectacle contrairement a ce qui se passait aux debuts de ce qui était la meilleure emission du PAF.

  17. Le Guen , grosse voix qui porte ses propos gonflants.Dray / Guaino , on fera ‘essayera) de faire mieux la prochaine fois, la rengaine habituelle, sauf que là c est encore pire puisque les collègues de Dray sont au pouvoir. L entretien avec Finkelkrauft j ai bien aimé. Je ne parle pas des deux autres, sans intérêt .

  18. L’émission a perdu tout son sel depuis l’arrivée de Valérie Brochard. Je n’ai rien contre elle, je pense que la décision de cette nouelle formule vient d’en haut, mais avant il y avait une complicité et un équilibre entre Zemmour et Naulleau. Maintenant, c’est deux contre un, les opinions de Zemmour sont traitées avec condescendance par les deux autres, et son temps de parole est de plus en plus faible.

    Il ne faut pas se leurrer, cette émission avait du succès grâce à Zemmour, Naulleau n’étant que le faire-valoir. Tel que c’est parti, l’audiance va plonger rapidement, surtout si l’animatrice n’arrive pas à empêcher tout le monde de parler en même temps.

  19. Moi qui aime d’habitude cette émission, là c’était totalement inaudible… un vrai poulailler, médiocre débat et blablabla…

    • Ces débats avec toujours les mêmes politiques et journalistes trouvent vite leur limite, un goût de déjà vu et entendu qui lasse très vite, surtout quand les quatre parlent ensemble pour dire toujours les mêmes banalités usées.
      Il y a tellement de penseurs inconnus mais innovants, tellement de praticiens (dirigeants d’entreprise, hauts fonctionnaires, voire même enseignants, responsables religieux ou maires) qui ont des expériences passionnantes à nous faire partager, de tels invités donneraient un regain d’intérêt à ce type d’émission.
      Zemmour et Naulleau y trouveraient aussi leur compte.

  20. Mon Dieu quelle cacophonie! Pas étonnant qu’on soit dans la m**.

    Oui il faut une recomposition politique. Amusant que les deux socialistes Guaino et l’infâme Dray soient d’accord sur presque tout, amusant surtout que Guaino ne tire pas plus de conclusion sur son éviction idéologique et de l’intérêt de réduire l’état au minimum avec ces inévitables nominations dignes de l’ancien régime. Je vais en faire hurler certains mais Ghislaine Ottenheimer avait raison face à Zemmour et plus surprenant face à FOG (2 ex de l’obs tous les deux) : On crève de nos institutions monarchiques et de l’absence de démocratie directe. Avec des votations locales et le référendum d’initiative populaire on serait resté comme les suisses à 35% de dépenses publiques vs PIB, 3% de chômage et une maîtrise de l’immigration nord-africaine,la seule qui pose problème, le monde musulman étant en guerre civile avec la volonté d’exporter en occident cette lutte obscurantiste.

    Finkie génial à la fin. Sur Todd il est énorme.
    Merci.

    • Désolé de casser ton rêve mais les institutions monarchiques françaises sont le dernier rempart contre la mort du pays. La démocratie directe en France ne marcherait pas. Elle marche en Suisse parce qu’il y a les cantons, une histoire particulière et peu d’habitants, 3 éléments qu’on ne retrouve pas en France. En plus, si on devait sortir de la Vème République, on irait certainement pas vers une démocratie directe, on retournerait à la IVème et pour le coup, là on est morts.

    • Que Ottenheimer ait ou non raison – je ne le pense pas – n’est pas la question. C’est la maniere de monopoliser le debat a la facon des idealists communists souvent ou d’extreme droite parfois, qui est lamentable comem Le Guen qui ose  »la ramener »…La faiblesse de Zemmour? SON INCROYABLE SENS DU DEBAT CIVIL, de sa courtoisie, de son ecoute de l’autre. Il essaie  »d’exposer » quand les autres explosent. Dans de tells debats, je parlerais encore plus fort que ces pourfendeurs de liberte qui’ s’expriment en son nom trahi alors et sali. Quant a Alain Finkielkraut, humaniste a la facon d’un Montaigne qui fut devenu fou dans une societe d’une pareille bassesse…felicitons-nous de l’avoir. Cela fasait des annees que je voulais voir se rencontrer Z et F et je suis heureux de voir que la contrainte exterieure realise ce prodige. Bientot nous n’aurons helas de Z que les livres. Il finira par disparaitre peut-etre. Saint Just au pouvoir au profit des plus grands profiteers et truqueurs de l’histoire.

  21. C’est pas bientôt fini de se couper la parole en permanence ? Les débats sont, de ce fait, haïssables. Une véritable maladie française. Oui, tout est politique. Et oui, tout est idéologique mais tout mérite-t-il d’être interrompu ? On se croirait chez Cauet sur NRJ.

    Loin de moi l’idée d’exclure la contradiction, véritable moelle épinière de tout débat qui se respecte mais revenons à une simple politesse élémentaire, par pitié. Contentez-vous d’un invité par sujet qu’on y gagne en clarté et en plaisir d’écoute.

    Je doute fort d’être entendu mais sait-on jamais… 🙂

  22. Drôle Dray qui tutoie tout le monde comme à la maison, limite il a son petit coussin et son rond de serviette à son nom. Le débat des éditorialistes était sans intérêt, une simple bataille de chiffonniers au sujet de leur gagne pain (les politiques) alors que la paralysie de la France est principalement liée au fait que l’endettement du pays n’est plus géré par l’Etat mais par les banques, donc que derrière cela effectivement plus question de maîtriser son destin, qu’on soit bon ou mauvais comme Flanby.

    • La dette ou plutôt l’endettement est le principe fondateur de l’argent en ce qu’il n’est plus moyen d’echange ayant une contrepartie reelle mais bien son propre reflet…l’argent cree pour et par l’argent. La dette est voulue, creee, factice en tout pays. Ce sont toujours les banques , pas les petites ou meme moyennes mais bien les corporations bancaires qui ont contribue a fabriquer la Banque Européenne, Mondiale, le FMI et la FED, ce sont ces banques qui ont toujours non seulement soutenu la dette mais l’ont alimente par le système du ‘’fractionnement » que je vous invite a etudier sur internet.
      L’interet qui se rajoute a l’interet de toujours fabriquer plus de monnaie sans aucune contrepartie de valeur je le repete, a fait par exemple que le dollar a perdu environ 30 fois sa valeur en moins d’un siecle depuis els annees 1910. Hitler comme FDR (Roosevelt) ont bati chacun un empire guerrier durant les annees 30 pour l’un et 40 pour l’autre a partir de ‘’rien’’. L’Allemagne était ruinee et les US egalement mais cela les a–t-il empeches de ‘’depenser’’ de quoi créer de toute piece l’equivalent d’une dizaine de pays en moins de dix ans ? Non. La detet est irreelle parce que l’argent l’est depuis que toute parite fondee sur une rarete reelle a disparu des les annees 30.
      On s’achete les dettes en Bourse a New York comme ailleurs jusqu’à ruiner (Goldmann Sachs entre autres)les pays concernes qui ont bien raison de refuser de payer une dette irrealiste.
      Le système ou chacun veut par lobomisation et lavage de cerveau consommer toujours plus de produits sans cesse obsoltes dès le moment de leur fabrication et a la ‘’mort’’ programme et ou celui qui fournit ce marché et le finance en enchaine le consommateur en accord tacite avec cet esclavage, ce syteme socio-economique est ‘’en-soi’’ le maitre absolu, occulte, sans personne aux commandes que des robots deshumanises d’un cote – les investisseurs choisis pour etre sans notion de conscience du bien et du mal (malades mentaux, dixit Wall treet Journal) – et de tout-puissants opportunistes surs de leur superiorite a tout point de vue ‘’puisque eux sont a la tete et pas les autres’’.
      La dette est telle aujourd’hui par ce jeu de cavalcade que si tout le monde et tous les pays devaient la rembourser, il n’y aurait tout simplement aucun moyen de le faire par manque de liquidites a raison probablement de 1 pour mille minimum.
      Nous sommes arrivés au niveau extrême dudit système et la politique d’eradication de la mémoire par celle de l’Histoire, de la Culture, de l’Éducation qui fait des ânes de petis garcons, dans tous les pays fors ceux du Nord et le Japon, cette machine a fabriquer des obeses imbeciles ne sachant surtout pas reflechir ni penser, a qui l’on tend un os a ronger de haine focalisant les ressentiments restants vivaces (les mechants designes et adules comme chantres de la difference culturelle, les immigres dont on se sert pour servir de contrepoids a d’eventuelles revendications sociales et salariales et que l’on choye pour bien enerver le citoyen prive de plus en plus et se retournant alors naturellement contre le coupable designe et evident) en attisant la colere du peuple de maniere a plus tard avoir tout pretexte pour le mater de facon energique lorsque les subtiles et manicheennes mesures deviendront trop lentes et obsoletes…en somme en mettant en place des regimes visiblement dictatoriaux.

  23. Ah bon sang Le Guen au secours… Entre la pure malhonnêteté intellectuelle et le mépris qui atteint des cimes (nombreux « vous êtes qui pour dire ça? » comme si lui était une sommité). On sait qui il faut inviter pour flinguer un débat, rien à en retirer.

  24. Emission insupportable de A à Z. Personne ne laisse les autres parler, et donc personne ne peut développer la moindre réflexion.

  25. Pourquoi ils ont invités Le Guen ? On le connaît. Interpellations, invectives, hurlements, moralisation, vide absolu dans le discours. A part demander à Ménard de condamner des propos qu’il n’a pas tenu il a fait quoi concrètement ? Qu’on lui donne un pupitre, une salle (pour la remplir c’est mort) et qu’il fasse son meeting mais qu’il arrête de nous pourrir le débat.
    A titre de comparaison, Dray (dont je vomis l’idéologie) est au moins capable de débattre.
    Guaino s’améliore de plus en plus en débat. Il a démarré très moyen et il commence à être très bon (son éloignement de Sarkozy peut-être).
    Pourquoi ils ont invités une poissonnière pour aller avec Giesbert ??? J’ai l’impression d’entendre Le Guen au féminin. Au moins Giesbert a une pensée cohérente et défendable. Mais cet acharnement sur la Vème République ne fait que valider toutes les thèses de Zemmour. Si tous ces incapables veulent tant sa peau, il ne faut que la défendre encore plus.
    Sinon, écouter Finkielkraut est toujours un plaisir.

    • Dray est le parfait politique, il serait capable de vendre un réfrigérateur à un esquimau. Un vrai serpent.

    • C’est la cacophonie ,c’est fatiguant d’essayer de suivre et je pense que la présentatrice devrait faire preuve de plus d’autorité pour que chacun sur le plateau puisse s’exprimer dans le calme et non dans le brouhaha . Le Guen et Ottenheimer ont été pénibles à couper la parole systématiquement !! Vraiment agaçant ! Grosse déception !

  26. J’ai rarement vu un échange aussi médiocre que celui entre Le Guen et Ménard. Non pas que je sois opposé aux éclats de voix, mais pas tout le temps, et pas pour gueuler du vide…

  27. La 1er partie est juste insupportable surtout Le Guen! Sinon un grand merci à Mickael pour la mise en ligne super boulot! Je vous ai fait un don de 2€

  28. Merci beaucoup d’avoir mis les vidéos. Vous m’avez sauvé !!
    J’ai trouvé la partie avec Alain Finkielkraut trop courte !!!
    Dommage. La fin sur Todd était captivante.
    Et en effet, les autres parties (débats) étaient bruyantes, épuisantes, pleine d’égo et sans intérêt.
    Le débat Dray / Guaino était déjà un peu plus écoutable (sur la forme, moins sur le fond).
    Et honte à Marion-Maréchal LePen …

  29. Bravo pour vid.me, çà marche super. On va pouvoir déguster cette emission tranquille ce soir 😉
    (pourriez vous en faire de même avec l’émission du 24 Avril 2015? )

  30. Merci beaucoup pour nous avoir fait partager cette émission.
    Mais alors là, mis à part le passage d’Alain Finkielkraut, c’est une véritable cacophonie. Très déçu par l’ensemble des intervenants.

  31. Merci encore d’avoir mis en ligne la vidéo. Je trouve Alain Finkielkraut toujours aussi intéressant, même si on n’est pas toujours d’accord avec lui (comment sait-il lui pourquoi les gens sont descendus dans la rue le 11 janvier, si E.Todd ne peut pas le savoir ?).
    Je n’ai pas trop compris la présence de Tanguy Pastureau, si quelqu’un peut m’éclairer. Est-ce pour détendre l’atmosphère à cause de l’horaire et de la longueur de l’émission ? Sinon, la semaine prochaine on aura peut-être Laurent Gerra.

      • Bonjour Mickaël, un grand merci chaleureux et honnête pour le sérieux de votre travail sur ce site. La lecture de cette émission m’a été permise que sur vid.me qu’importe le support cette émission est la seule valable intéressante du PAF quoique celle-ci hum…

  32. Naulleau a, pour une fois, raison ; une vision pour la France, plutôt que des projets-promesses car on constate, aujourd’hui, que le sénat majorité de droite, accepte, vote, adhère, au texte de loi de M. Macron : le travail du dimanche, la vente des aéroports Toulouse Nice ; c’est surement pour le bien être des Français et non pour permettre aux étrangers de s’implanter financièrement, plus massivement, sur notre territoire. Le Guen, Cambadélis, Moscovici, des grands potes de DSK, Le Guen, grande gueule, a décroché un maroquin chez Hollande qui a besoin aussi de cet incompétent stupide et con, dans sa majorité. Pauvre Le Guen, imbu de sa personne qui n’arrive pas à projeter le vote FN dans la société Française, Ménard lui est dans le sujet posé ce soir. Naulleau, des Femen sur un balcon, ça n’était pas prémédité ? La location d’une chambre d’hôtel, près du lieu de la manifestation et du discours de la présidente de ce parti, dont on ne connait rien encore actuellement de la teneur dans les média, un porte voix, des étendards déployés avec inscription : « Heil Le Pen », des bras tendus nazillons. Agression ? Cette manifestation a été validée par le ministère de l’intérieur, sans forces de l’ordre ; la « manif pour tous », était mieux encadrée. Ce cirque a eu lieu avec la bénédiction de nos gouvernants actuels. Valérie intervient, beaucoup trop et devrait tempérer ses divergences à l’encontre de Zemmour ; qu’elle apprécie M. Le Guen c’est son droit mais elle n’est que présentatrice, elle en devient agaçante et déplacée dans son comportement. Ni Hollande dont la nullité évidente est rejetée, ni Sarkozy dont la haine représente plus de 50% des électeurs, ne seront, ni l’un ni l’autre, élu président de notre république en mai 2017 par une majorité des Français. Je crains que nous n’ayons pas d’autre choix que M. Juppé, vieux cheval de la politique, avec un casier judiciaire, qui ne fera qu’un mandat que pourra t il faire pour la France ? Comme l’impression de voir la même redite qu’avec M. Pétain, les socialistes vont donner les pleins pouvoirs à M. Juppé avec l’aval (sans jeu de mot) d’Alain Minc ; pas sûr que le camp de droite suivra. Très drôle, comment Guaino ignore Valérie, elle veut stupidement collées des étiquettes droite/gauche sur le dos de Guaino ! La France doit vivre avec sa constitution, sa civilisation, sa culture, sa langue ; vouloir absolument nous imposer cette Europe, la mondialisation, feront que notre pays, notre peuple, disparaîtra au profit, d’une civilisation, imposer pour tous, partout, dans le monde : l’islamisme. Le premier débat, comme le dernier, furent une cacophonie qui n’est pas digne de cette émission. Dommage, les sujets étaient d’importances. Cette émission doit retrouver son horaire habituel, cette heure n’est pas bonne pour des débats significatifs. Recueillir les réflexions de Mme Ventura (RTL) de M. Barbier (L’Express et Itélé) Christophe Alévêque (piètre humoriste) c’est digne d’un débat de C dans l’air, comme la prestation de Mme Ghislaine Ottenheimer ! Enfin M. Finkielkraut parle de la France calmement. Long et pénible cette émission revenez à vos fondamentaux

  33. Je ne peux pas voir cette vidéo du 5/05 .
    qui pourrait m’en donner la raison ?
    D’avance merci .

  34. Merci pour nous faire accessible cette video encore….

    MAIS…

    …Cette « Guenon »: on a l’impression que « les pauvres femmes qui arrivaient chez lui saignantes » comme il geulait aussi melodramatiquement qu’une actrice de Vaudeville, etaient battues par lui. Quel brute vulgaire. La seule solution pour ce debat d’avoir ete interessant…meme deja « acceptable », c’aurait ete pour le Guenon de fichtre le camp et de prendre cet attachement inutile et enervant d’hotesse avec lui.

    Quant a Nauleau, il est en train de se devoiler comme ce petit ideologue, aussi irritant qu’une mouche a merde et dont la seule attraction a ete sa reflexion dans la lumiere d’Eric Zemmour.

    J’aime bien Robert Menard, un home de conviction et d’honneur, il me semble.

    Si cette emission veut etre sauvée, je ne vois d’autre solution que de lacher cette hotesse qui ajoute au chaos, et de remettre Neauleau a moderer, pour qu’il la ferme de temps en temps. Autrement, cette emission va mourir ce que je regrettrais car je ne veux pas perdre Eric Zemmour.

  35. Le Guen ?

    C’est pas le type qui, à l’âge de 24 ans, était docteur en médecine et diplômé de spécialité en économie sociale ?

    Puis fonda l’UNEF-ID, avant d’aller pantoufler à la MNEF ?
    Ensuite, ce fut la série de scandale qui éclata (emplois fictif, DSK, condamnations, …

    Vous méritez largement le don modeste que je vais vous adresser.

  36. Cette émission demarre mal. Dommage. Trop bruyant, proche de la cacophonie. Donne pas envie de suivre.

  37. Le guen est en effet insupportable, mais ce qui l’est plus c’est l’absence de réaction en face… tous ses arguments sont contrables :
    – le fn qui serait sexiste alors qu’il a une femme à sa tête
    – le fn qui prône la retraite à 60, tout à fait possible si le trou de la sécu est résorbé, or l’immigration est largement responsable de ce déficit, et pas seulement à cause de l’ame
    – le fn propose de relever les petites retraites et le guen parle de démagogie, il faut lui rappeler toutes les fois où lui et ses amis parlementaires se sont alloués de belles retraites, de belles augmentations de durées, etc. Ainsi que les associations créées de toutes pièces pour donner aux élus locaux des retraites complémentaires…
    – etc.
    Le guen n’aurait jamais dû être invité dans la mesure où il ne fait que gueuler pour empêcher son adversaire de parler.
    Ménard ne représente personne, d’ailleurs il a passé son temps à essayer de se démarquer du fn.
    Naulleau est la caution bobo de gauche de l’émission, probablement condition sine qua non à son existence
    Zemmour est inaudible, en deçà de ce qu’il a été… pas très en forme en ce moment.

    • «Le guen est en effet insupportable, mais ce qui l’est plus c’est l’absence de réaction en face… tous ses arguments sont contrables :»

      Contrables d’accord. Mais il faut avoir le temps d’en placer une. À bannir, à ne plus inviter. De même que la poissonière éditorialiste. Il vaut mieux n’avoir qu’un invité à la fois. Un pour le débat, un pour l’éditorialiste.

  38. Mais quelle mauvaise idée d’avoir deux éditorialistes ou ces deux-là en tout cas. Ils pensent la même chose et ne laisse pas Zemmour finir ses phrases. Interruptions, exclamations tous les trois mots de Zemmour !

    • Cette Ghislaine Ottenheimer me fait penser à une ancienne de mes concierges qui braillait ainsi, vulgaire. « Alors, ya que vous qui savez, hein ? Et tous les autres pays sont cons ? Ah, vous savez ce que je pense, vous ? » Et ça continue comme cela sans cesse pour nous dire ce qu’on entend partout ailleurs. Et le Gisbert qui est lassé de l’explication que l’Europe a privé la France et ses politiciens de moyens. Le pauv’ chou. Comme si sa lassitude faisait que ce fait allait disparaître, comme si parce qu’il est blasé, il n’en demeurait pas moins que la France a en effet perdu des pouvoirs.

    • Franchement IL FAUT QU’IL CHANGE LA FORMULE POUR QU’ON LAISSE PARLER LES GENS !

      • C’est la petite Valérie Brochard qui ne fait pas son travail. Dans les débats à quatre, surtout avec des grandes gueules comme FOG, Ottenheimer ou Jean-Marie Le Guen, elle n’a pas du tout l’autorité suffisante pour empêcher la meute d’aboyer après Zemmour. Résultat: Zemmour n’a pas le temps de répondre à toutes les âneries qui ont été débitées.

    • Pour les programmes des partis politiques à l’étranger, la commère Ottenheimer raconte n’importe quoi. Je viens juste d’entendre des représentants de L’UKIP dire à la BBC qu’ils sont les seuls à avoir un programme bien défini et que les autres partis inventent des promesses au fur et à mesure de la campagne électorale.

      Mais qu’est-ce qu’elle me tape sur les nerfs cette dame, une mégère à l’accent vulgaire de parigote qui n’arrête pas de caqueter. Elle m’a vraiment mis les nerfs en boule.

  39. Bon, le deuxième segment déjà nettement mieux sans le Guen. On y apprend que dans tous les partis tout le monde ne pense pas exactement de la même manière.

  40. Débat inaudible, cacophonie, hurlements. Sans compter l’idiotie consistant à inviter un gars qui n’est pas au FN pour remplacer une Le Pen. Très mauvais direct, si ces types ne sont pas capables de contrôler leurs invités de façon à ce que le public puisse entendre ce qu’ils ont à dire, qu’ils repassent aux émissions enregistrées. Sur ce coup-là, personne n’a le niveau, ni l’animatrice, ni les deux Eric, ni les invités. Zéro, et on plaint les gens qui payent pour regarder un brouhaha aussi affligeant. Quoi qu’il en soit, merci à News360x de nous en faire profiter gratuitement 😉

  41. Le Guen a dû boire c’est pas possible. On a l’impression qu’il quitte sa table de bistrot en gueulant à la fin, sa tactique favorite étant de parler plus fort que les autres et de les interrompre sans cesse. La-men-ta-ble.

  42. Le Guen qui se prend pour un procureur dans un tribunal. Verbe haut et arrogant, monopolise la parole, use de toutes les ficelles démagogues, de ricanements, etc.

  43. Le Guen pourrit le débat. Sans aucun intérêt ce qu’il a à dire. On l’entend partout ailleurs.

  44. À la différence … Mr Le Guen. Ce débat est misérable et tellement, actuellement, français.
    Sans fond.

    « La nouvelle opinion publique » Adrien Abauzit

  45. Le comportement de Jean-Marie Le Guen est affligeant. C’est une vrai joie de savoir que ce genre de saloperie UMPS aura quasi disparu d’ici 5/10 ans. DÉGAGE !

  46. Merci pour la rapidité. 🙂

    Je suis assez déçu de cette première partie : Le Guen est insupportable et Ménard est incapable de porter la contradiction. Pourtant le programme économique du FN est beaucoup plus simple à défendre que celui du PS (Moi président je laisserai la Rotshild diriger la France. ^^).
    Enfin, la suite demain matin pour avoir un vrai débat.

  47. C’est triste d’avoir cette première partie où tout le monde parle en même temps … Il passe leur temps à se lancer des anathèmes et des banalités. C’est du même niveau que du bfm, bref attendons les autres parties !

  48. Partie 1, affligeante et stérile, d’un niveau à la limite du zéro absolu, comme d’habitude de la part des politicards grassement payés pour ne rien dire.

Comments are closed.