Partagez

bannerdon

Réagissez, débattez sur l’émission ainsi qu’aux thèmes abordés via les commentaires !

Si vous partagez les vidéos sur votre site ou blog, merci d’y ajouter le lien vers notre site Internet !

17 Commentaires

  1. Très bonne émission ! Merci à Mickael – Fondateur de News360x de nous permettre de voir ces débats très importants pour comprendre la politique. Je suis d’accord avec Zemmour et Naulleau sur leur vision quant à ce qui se passe en Syrie. Le problème est que nous sommes devant un gouvernement qui ne sait pas gérer cette crise. Honte à M. Valls qui accuse le 4 braves députés d’être allés voir Al Assad pour trouver des solution à cette catastrophe humanitaire. Ni le président Hollande, ni Valls, ni Fabius jouent leur rôle dans cette impasse. L’Etat islamique est entrain de vider le moyen orient de ses chrétiens et la France ne bouge pas un doigt. Où est la France, je ne dirais pas sauveuse, mais protectrice des chrétiens, face à l’empire ottoman ? Une grande partie des chrétiens d’Irak et de Syrie par exemple prient encore en araméen, la langue de Jésus. Ils sont non seulement les racines des musulmans qui les renient, malheureusement, depuis le lavage de cerveau lié à la conquête arabe musulmane vers la fin du 7e siècle, mais ces chrétiens représentent aussi les racines de l’Europe chrétienne. Sans les premières églises de la Mésopotamie, d’Egypte, d’Arménie, d’autres, et ensuite de Byzance, ils n’y aurait pas eu de christianisme en Occident, mais que ce soit le pouvoir sunnite ou l’occident: les deux sont dans le déni total de cette vérité. Les arabes, après la mort du prophète, vers la fin du 7e siècle, ont converti petit à petit les habitants originaires de la Syrie que ce soit les Araméens, Assyriens, melkites, etc. à l’Islam et relégué ceux qui sont restés chrétiens à des non citoyens ou citoyens de cinquième zone, je dirais, avec des obligations de payer des taxes, de ne plus jamais accéder au pouvoir, et d’autre intimidations. L’empire Ottoman sunnite a aggravé l’intimidation aux chrétiens avec une violence inouïe ( c’est très long à expliquer). Bref, beaucoup de chrétiens de Liban et de Syrie ont émigré aux pays d’Amérique du Sud et d’autres…et depuis l’indépendance de la Syrie en 1946 ( après le départ du mandat français), aucun gouvernement syrien, même pas Assad père, n’a pu redonné la citoyenneté à part entière aux chrétiens. On peut juste dire qu’avec Bachar Al Assad c’est mieux que rien puisque lui-même est alaouite ( un Islam très modéré proche des chiites) et donc venant d’une minorité contesté par les la majorité des sunnites, il serait un juste milieu entre les sunnites et les chrétiens… Et maintenant ces pauvres chrétiens sont devant un Etat Islamique qui vient de je ne sais où, armé par je ne sais qui, pour achever l’épuration ces populations pacifiques et de leur histoire. Les coptes, tout ce qui est chrétien, mais aussi les Yazidis subissent le même sort. Bien sûr que beaucoup de sunnites sont contre l’EI ( Daesh), Mais on ne les entend pas beaucoup. On n’entend pas M. Tarik Ramadan par exemple sur les chrétiens qui sont traités par le monde islamisé, mais aussi les médias occidentaux faussement de  » minorités » alors qu’ils sont la base de leur pays. M. Ramadan préfère parler de l’Islamophobie en occident, mais jamais des Coptes, des Syriaques, des Assyriens, etc. Je suis contente que les musulmans français soient traités non seulement à part égal par l’Etat ( ce qui est le cas), non seulement sans aucune discriminations, mais il faut aussi se poser des questions sur comment les musulmans traitent les chrétiens dans les pays à majorité musulmane ? ca doit être du donnant- donnant. Non ? hélas, les intérêts de l’occident sont ailleurs ! l’argent des pétromonarchies est tellement éblouissant qu’on est prêt à oublier nos racines culturelles et religieuses…réveillons-nous, faisons pression sur le gouvernement, et sauvons ces chrétiens récemment kidnappés de Syrie avant qu’il ne soit trop tard. Si Daesh gagne, on est tous foutu !!

  2. Misogynie ne nous emballons pas. Mais effectivement je ne comprends pas cet acharnement de certains sur la présentatrice. Clairement elle n’est pas du niveau d’une Léa Salamé ou d’un Pascal Praud dans la malheureusement défunte emission Ça se dispute; mais en même temps ils savaient très bien qu’elle etait moins expérimentée et je pense qu’ils cherchaient un côté plus léger et bon enfant. Certes elle n’est pas irremplaçable et pourrait parfois gérer un peu mieux les temps de parole, mais de là à dire qu’elle est énervante :-/

  3. J’ai été agérablement surprise par Mr LAVRILLEUX, qui lors du début de l’affaire BIGMALLION laissait planer un doute ! Plus serein , je l’ai trouvé plus convaincant !!!

  4. J’ai bien aimé le débat entre Zemmour et Naulleau avec la nouveauté du front inversé : ça n’est plus Naulleau qui cherche la contradiction mais Zemmour, et de façon un peu « injuste ».
    Sur l’affaire des 4 députés chez Assad, les remarques de Naulleau sont très pertinentes et « saines » : aucun angélisme de sa part, une vision claire de la réalité. il aurait pu insister sur l’incompétence qui confine à la bêtise de Fabius qui, avec des mensonges – l’emploi des armes chimiques- voulait entraîner la France dans une guerre contre le régime syrien – avec quelle armée, la question reste posée. Naulleau et Zemmour sont d’accord que le moralisme n’a pas à s’immiscer dans les relations inter-étatiques ; quoi que nous puissions penser de tel ou tel dirigeant ou régime, fréquentable ou pas, la diplomatie, c’est discuter d’abord avec son ennemi, afin d’éviter d’en venir aux armes. Et ici, le sujet est bien de savoir comment nous pouvons vaincre l’EI en Syrie, en Irak et en Libye. Ce ne sont pas les gesticulations aéronavales à partir du PAN CDG qui vont régler le problème. En revanche, sur le sujet de combattre l’EI à l’intérieur de nos frontières, Zemmour est isolé et a, je pense, raison ; là encore, ce ne sont pas les plaisanteries de Vigipirate qui règlent quoi que ce soit.
    Sur le changement des jours fériés, nos deux compères sont plutôt d’accord, même si Naulleau pèche un peu par angélisme. L’éloignement ne justifie pas cette mauvaise loi ; et oui, à Mayotte, l’islam s’impose par une immigration clandestine catastrophique. Et oui,le Kosovo est l’archétype de ce qui nous pend au nez avec la pression migratoire. Les Serbes, une fois leur défaite diplomatique consommée tant en Bosnie qu’au Kosovo, disaient aux Casques bleus français : « Vous penserez à nous quand vous aurez le même problème que nous dans vos banlieues. Ce sera votre Kosovo à vous ». On ne peut qu’espérer que l’avenir leur donne tort mais ça n’en prend pas le chemin
    Cabu un génie ? Mieux vaut en rire. Là, l’ami Naulleau perd tout sens commun. Cabu, c’est un dessin très laid et vulgaire. Que la mort de Cabu, Wolinski et Charb soient atroces et « dégueulasses », soit ! Mais de là à en faire des génies, et même des défenseurs de la liberté d’opinion, il faudrait quand même arrêter. Mais bon ! il faudra attendre encore quelques mois pour pouvoir exprimer un avis raisonné sur le sujet. En tout cas, ce drame permet à un hebdomadaire économiquement en faillite de retrouver une nouvelle chance et a permis à Hollande de faire illusion. Pour le reste – problème des flux migratoires, place de l’islam dans notre civilisation, liberté d’opinion et respect des consciences-, nous sommes restés dans le faux-semblant et le non-dit, voire l’interdit de dire.
    L’illusionnisme de Hollande m’amène au débat avec Mme Lienemann et M. Cayrol. Deux points ont attiré mon attention : le cynisme et l’hypocrisie de Hollande – tares patentes lors de l’affaire « Charlie »-, relevées par Zemmour. Cayrol dit qu’ « il a changé d’avis ». Sauf que pour qu’on change d’avis, il faut que les raisons qui nous ont amené à cet avis changent elles-aussi. Or, entre janvier 2012 et juin 2012, qu’est-ce qui a changé sinon l’accession au pouvoir. Donc, soit Hollande ignorait la réalité de la situation avant juin 2012, et alors il confirme qu’l est un âne hors catégorie ; soit il n’ignorait rien, et alors c’est un expert en hypocrisie et cynisme.
    De plus, Mme Lienemann, très professorale, parle de stratégie du saucisson pour la discussion de la loi Macron. Membre du PS depuis 1971, elle semble découvrir seulement maintenant la tactique habituelle de son parti. Les socialistes, pour ne pas affronter la réalité des sujets, pratiquent toujours ce « saucissonnage  » ou, dit autrement, ils noient le poisson. C’est amusant de la découvrir « cocufiée » par un procédé qu’elle a probablement elle-même mis tant de fois en pratique.
    Pas suivi Lavrilleux. Ce type est inintéressant et ne devrait s’exprimer que devant une cour de justice.

  5. Encore une fois la présentatrice marque clairement son antipathie (pas personnelle mais idéologique) pour Zemmour avec une petite phrase, chaque semaine on en trouve une. Zemmour dit : « Je ne vais pas m’opposer à Naulleau pour mopposer » elle répond : « Ça fera changement ».

    Non seulement elle n’est pas dans son rôle de médiatrice mais en plus elle ne peut pas tenir son rôle de passeuse de parole puisque Naulleau la corrige quand elle veut passer la parole à Zemmour avant de laisser parler le second invité en deuxième partie d’émissinonsur les frondeurs.

    • Je pense qu’elle taquine plutôt Zemmour pour son caractère. Je le respecte beaucoup pour le fait qu’il dit tout ce qu’il voit/pense sans concession et je suis d’accord avec bon nombre des ses diagnostiques, mais ils faut avouer que souvent il aime contredire pour le plaisir même s’il est d’accord sue le fond ou qu’il parle à Naulleau comme un enfant qui fait le malin (des petites phrases genre « ça m’étonnerait que tu puisse comprendre » ou « ce n’est pas de ton niveau »). Je n’ai pas de problème avec ça mais d’un autre coté c’est aussi normal qu’il se fasse un peu chahuter en retour (et il me semble que tout le monde sur le plateau prend tout ça pilot bien).

    • La présentatrice est très énervante. Elle intervient pour un oui ou pour un non !. Je me demande jusqu’à quand on va la tolérer dans cette émission. Encore quelques émissions de ce style et je ne regarde plus !!! Zut !

  6. 3 eme partie très intéressante, par contre les questions de valoche c’est vraiment des blagues  » Avez-vous encore votre carte? » « Qui sont vos amis »?
    Si elle pouvait la fermer, et juste ouvrir et fermer l’émission ça serait parfait.
    Merci a NEWS360

  7. M. Cayrol a rabattu son caquet ce soir, quel changement de ton ! Tellement plus « gentil » acharné, énamouré envers M. Hollande et les socialistes chez M. Calvi. Là il avait à ses côtés non pas Hélène Pilichowski mais Marie-Noëlle Lienemann, face à Zemmour ; quel retournement que ce socialiste, devant considérer (enfin) une écoute à ses contradicteurs sur ce plateau, plus férus en socialisme que les intervenants de CDA. M. Lavrilleux est très ironique. Il excelle dans un embrouillamini persistant, lire entre les mots, entre ses phrases. M. Lavrilleux sait que M. Fillon est l’alpha et l’oméga dans ce dossier mais tout ce joli monde laisse patauger la justice qui se déplace dans tous les lieux pour perquisitionner quoi déjà ? Pour quels résultats ? Aucune explication du mécanisme de la double comptabilité. Bien joué M. Lavrilleux. C’est ça la justice du temps, durer, pour ne rien éclaircir, rien mettre à jour, l’oubli mêmes agissements chez les politiques. Pendant ce temps la suspicion, les pires articles paraissent dans les médias. Les électeurs, les sympathisants de l’UMP attendent une clarification qu’aucun dirigeant actuel de ce parti ne veut avec franchise leur donner. Voilà LA piqure de rappel ce soir, la belle démonstration de M. Lavrilleux qui ne nous délivre aucune explication claire, précise sur cette affaire Bygmalion c’est cela qui est détestable dans la présence de l’effronté Lavrilleux euh M. Lavrilleux qui se donne une importance capitale alors qu’il n’est qu’un pion dans ce dossier. Il nous en a fourni la démonstration devant ces interlocuteurs bien sages dans leur questionnement à part cette présentatrice aux questions insipides qui c’est fait remettre à sa place

Laisser un commentaire